Nicolas BARDET « S’offrir un très beau mois de janvier »

  • 25 décembre 2018
  • Mohamed Belaidi
  • Club News
  • 0
  • 91 Views

A mi-saison, faisons le point avec Nicolas BARDET, l’entraîneur de l’équipe de seniors du Pays d’Aix Football Club.

 

  • Pour commencer notre entretien, peux-tu nous dire quelques mots sur toi, ton travail, ton ressenti et ta position au sein du club ?

Quelques mots rapides sur moi… j’ai arrêté de jouer au football à l’âge de 24 ans et cela fait maintenant 6 ans que j’entraine des seniors, beaucoup vont penser que je suis vieux mais je n’ai que 30 ans! Entrainer une équipe sénior est quelque chose qui m’a toujours attiré. J’arrive à présent à faire la part des choses auprès de certains joueurs vis-à-vis de mon âge, donc tout se passe pour le mieux.

Cela fait 1 an et demi que je suis à Aix avec une mission simple qui est de refaire monter l’équipe première à un niveau intéressant parce que le club évolue aujourd’hui dans un niveau bas.

L’année dernière nous sommes montés en Départemental 2, il y avait la montée au bout mais il ne faut pas croire que l’année a été simple, on a connu un début de saison assez compliqué et puis on a fait une deuxième partie intéressante et c’est comme ça qu’on a réussi à remonter la pente.

Cette année nous sommes restés dans la continuité de l’année passée au niveau de l’effectif, nous avons gardé tout le monde avec bien sûr quelques nouvelles recrues.

On est en retard par rapport à nos objectifs mais rien n’est perdu car on a la chance d’être dans un championnat très serré dans lequel beaucoup d’équipes y laissent des points. Donc tout est encore possible.

Pour les conditions de travail, il y a une différence par rapport à l’année dernière. C’est un peu plus compliqué au niveau de la répartition des terrains, c’est frustrant, il faut sans cesse s’adapter, beaucoup de séances tombent à l’eau, on est là pour ça en tant que coach, on essaie de s’adapter comme on peut mais ce qui est sûr c’est que les conditions ne sont pas optimales.

  • Quel bilan dresses-tu de cette 1èrephase de championnat ?

La phase aller n’est pas encore terminée, il reste 4 match donc suivant leurs résultats, nous serons plus à même de dresser le bilan. Dans le cas où il n’y a que des victoires on pourra dire que le bilan est positif mais pour l’instant, nous sommes mitigés. Actuellement nous avons à notre actif une seule victoire en championnat. Toutefois, nous comptons seulement 2 défaites alors c’est sûr, rien d’alarmant mais bon, cela représente beaucoup de matchs nuls.

Les contenus sont assez moyens, on n’a pas de match de référence sur lequel on peut se baser et travailler parce que clairement aucun match n’a été parfait. Il y a toujours quelques failles, que ce soit sur le plan défensif ou l’offensif. Tout cela me fait dire que ce début de saison n’est pas terrible ! Il faut vite relever la tête et agir différemment. Nous n’arriverons pas à remplir les objectifs avec ces contenus.

  • Quels sont les atouts et les faiblesses de l’équipe ?

Il y a clairement un manque d’efficacité offensive et notamment sur les derniers matchs. L’équipe parvient à se procurer pas mal d’occasions mais on n’arrive pas à les concrétiser en raison d’un manque de qualité dans le dernier geste.

On pêche aussi dans le secteur défensif. Alors certes on est costaud mais on est mis en danger sur chaque attaque rapide de l’adversaire, cela prouve une certaine faiblesse également à ce niveau du jeu.

On a des failles dans plusieurs domaines qui ne sont pas non plus très flagrantes mais qui nous posent problème et qui font qu’on est en difficulté dans cette première phase.

Il n’y a pas que du négatif! Il y a aussi du positif depuis le début de saison, le niveau de jeu va en s’améliorant. Les occasions se multiplient, ce qui n’était pas le cas lors des premiers matchs. Et puis le groupe vit bien donc il faut juste que les bons résultats s’enchainent pour espérer remonter rapidement au classement.

  • Quel regard portes-tu sur ce championnat (D2) ?

Je connais bien ce championnat, c’est ma troisième année en tant qu’entraineur dans ce niveau. C’est un niveau qui est particulier, on pense que c’est un niveau facile, pas mal de joueurs qui ont joué plus haut (DHR, DH) pensent pouvoir se balader, ce qui est loin d’être le cas. Les adversaires à ce niveau sont prêts à intervenir sur vous, il y a plus de marquages individuels donc ce n’est pas si simple d’évoluer à ce niveau.

Il y a des belles équipes dans ce groupe A. C’est un championnat qui est assez plaisant, tout le monde est là pour jouer au football donc ça, déjà, c’est un bon point.

C’est un niveau qui n’est peut-être pas des plus spectaculaires d’un point de vue footballistique et certains spectateurs peuvent vous le confirmer, mais le niveau n’est pas « bas » pour autant.

  • Comment appréhendes-tu la suite de la saison ?

Il faut tout d’abord se concentrer sur le match de dimanche contre Saint-Julien qui est très important pour la suite de la saison. On a un match de retard qu’il faudra absolument remporter afin de se situer à 3-4 points de la deuxième place. Ce serait l’occasion pour nous de nous relancer!

On a un super mois de janvier qui nous attend, le match en retard contre Mallemort, le match de Coupe, celui de Venelles, celui d’Helvétique et enfin celui de Montredon.  En gagnant dimanche on peut s’offrir un très beau mois de janvier. Après cela, il en va de notre rôle de nous concentrer sur notre jeu afin d’être à la hauteur de nos objectifs.

Rappelons que ce dimanche 16 décembre, le PAFC est allé s’imposer sur le terrain de Saint Julien sur le score de 2-1.

Nous souhaitons à Nicolas BARDET et à toute son équipe un très beau mois de janvier qui pourrait être décisif pour la suite du championnat.

Share:
Please wait...

Subscribe to our newsletter

Want to be notified when our article is published? Enter your email address and name below to be the first to know.