Toutes les news

Première/Réserve/Féminines03.05.2015

Scénario cauchemar !

La réserve a presque assurée son mantien.

Pays d'Aix Football Club

 

Avec l'obligation de gagner pour espérer la montée (en attente de la confirmation des sanctions contre la première), les joueurs de Izurieta jouaient au Stade Ruocco (le stade Carcassonne était bloqué en raison de l'IronMan). Mais l'entraineur et tout le staff ne se doutaient sûrement pas qu'ils allaient assister à une entame de match catastrophique de la part de leurs joueurs.

Alors que le PAFC mettaient à contribution le gardien du Rove dès les premières minutes du match, le scénario cauchemardesque pour les aixois a commencé à la 10ème minute... Une faute de main du jeune Mangini, venu des U19 pour prêter main forte aux séniors en fût le prologue : alors qu'un corner tiré sur lui semblait anodin, le malheureux portier n'assure pas sa prise de balle, et il n'en fallait pas moins à Achtemi, pour ouvrir la marque. Un véritable coup de massue frappait l'équipe...(0-1, 10') Pas le temps de souffler pour les aixois, le Rove aggrave le score sur un contre bien mené, qui, d'une belle frappe enroulée d'Aboubacar vient faire trembler le petit filet à droite du gardien. (0-2, 16') Sur l'attaque suivante, sur un long ballon, la défense aixoise est étrangement absente, ce qui laisse largement le temps à Juan de contrôler et d'enchainer sur une frappe lobée en pleine lucarne (0-3, 23') Hasni tente de remobiliser et de replacer les siens à l'image de Kalsch auteur d'une prestation fantomatique en cette première période. Mais cela ne suffisait pas, le Rove enchaine les attaques gagnantes. Sur une nouvelle prise de balle mal assurée de Mangini, Boughanemi en profite à nouveau (0-4, 35') Le supplice pour les aixois continue, le Rove n'a aucune pitié. Ils marquent un cinquième but, par Guiliano qui assomme les locaux (0-5, 40'). L'arbitre de la rencontre siffle la mi-temps et met fin au calvaire. C'est pendant la pause que Izurieta remonte le moral de ses joueurs et opère de nombreux changements : El Atri, Naghem et Annane prennent la place de Kalsch, Redjala et Bouanani.

Dès la reprise, les intentions sont meilleures et les joueurs en noir se ruent à l'attaque. El Atri en jambe, sans doute animé par l'objectif de revenir au score. Sur son premier coup franc, il ajuste sa cible d'un superbe ballon en pleine lucarne en frôlant la barre transversale (1-5, 48'). Quelques minutes plus tard, il bute cependant sur le gardien adverse auteur d'une très belle prestation (52'). Sur l'action qui suit, il réduit le score (2-5, 53'). On se demande si l'on va assister à une "remontada" incroyable. D'autant plus que les aixois ne baissent pas le pied. Sur un contre, Mangini est averti en voyant avec soulagement une frappe rebondir sur la transversale avant de finir sa course juste devant sa ligne. Qu'à cela ne tienne, Naghem et ses compères reprennent les choses en main et c'est sur un second coup franc qu'il se fait justice lui-même d'un tir malicieux à ras du poteau (3-5, 75'). Il reste un quart d'heure de jeu et tout le monde y croit sur le banc aixois. Mais trop de précipitations, trop d'imprécisions et aussi trop de largesses de la part de l'arbitre...

Le score ne bougera malheureusement plus. Cette défaite scelle définitivement l'avenir du PAFC puisque sans étonnement, la Ciotat a battu 4-0 St Gabriel. Carnoux, quant à eux, perdent face à la JS Istres.

Les autres résultats
(Première) PAFC 3 - 5 Le Rove
(Réserve) PAFC 3 - 2 US Purycard
(U18 Féminines) AS Mazargues 0 - 2 PAFC

Pour toutes informations concernant le PAFC:

Twitter: @PaysAixFC
Facebook: /PaysAixFootballClub
Google plus: /+PaysAixFC
Site web: www.pafc.fr